Londres ciblée par une attaque «terroriste» à proximité du Parlement

Londres ciblée par une attaque «terroriste» à proximité du Parlement

Londres a été ce mercredi, le théâtre d’une attaque commise devant le Parlement britannique, qualifiée de terroriste par la police.

Quatre personnes, dont l’assaillant abattu par les forces de l’ordre, ont été tuées et une quarantaine de personnes ont également été blessées.

Les faits, rapportés par le chef de la police Mark Rowley dans une déclaration à la presse devant le siège de Scotland Yard, se sont déroulés vers 15h40. Un individu, au volant d’un 4X4, a lancé son véhicule sur la foule sur le pont de Westminster, qui enjambe la Tamise, à proximité du Parlement britannique. Il a embouti sa voiture peu après la sortie du pont, puis en est sorti. Après avoir couru vers les grilles du Parlement, il a poignardé à mort un policier à Old Palace Yard, l’entrée principale du Parlement. L’assaillant a été finalement «abattu par un autre policier».

L’acte n’a pas été revendiqué pour le moment. Selon les enquêteurs, l’assaillant, sur lequel aucun commentaire sur l’identité n’a été fait, a agi seul. Confinés à l’intérieur du Parlement, les députés ont été évacués un peu plus tard vers les locaux de Scotland Yard, situés à proximité, escortés par des policiers lourdement armés. Scotland Yard a rapidement qualifié l’attaque d’«incident terroriste».

L’enquête a été confiée au commandement de la lutte antiterroriste et des policiers supplémentaires ont été déployés dès hier soir dans les rues de Londres.

Les messages de sympathie envers le peuple britannique ont afflué de partout à travers le monde et la Première ministre Theresa May a déclaré devant la porte noire de Downing Street que le pays ne se laisserait pas intimider.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *