Algérie : Abdelmoumen Ould Kaddour nouveau patron de Sonatrach

Algérie : Abdelmoumen Ould Kaddour nouveau patron de Sonatrach

Abdelmoumen Ould Kaddour a été nommé lundi à la tête de la compagnie pétrolière publique algérienne Sonatrach, en remplacement d’Amine Mazouzi, qui dirigeait cette grande entreprise du pays depuis mai 2015, a annoncé lundi dans un communiqué de presse, le ministère algérien de l’Energie.

Dans son communiqué, le ministère de tutelle n’a pas précisé les raisons de ce remplacement, bien que cette désignation intervienne dans un contexte de polémique naissante sur les prévisions de la production pétrolière de l’Algérie.

Alors que l’Agence internationale de l’Energie prévoit une baisse de la production pétrolière en Algérie, la Sonatrach table en revanche, sur une hausse pour les années à venir. Quoi qu’il en soit, le ministre a «invité le nouveau PDG et les hauts responsables de Sonatrach à faire preuve d’un engagement sans faille pour préserver les intérêts de la société».

Pour rappel, Abdelmoumen Ould Kaddour a fait, en 2007, l’objet d’une condamnation à 30 mois de prison par un tribunal militaire pour «divulgation des secrets de l’Etat pour le compte des parties étrangères».

Auparavant, ce polytechnicien dirigeait la Brown & Root Condor (BRC), une entreprise spécialisée dans l’ingénierie pétrolière détenue par Sonatrach ainsi que par la firme américaine Halliburton – dont les parts ont été rachetées depuis par Sonatrach.

En 2007, l’existence d’un système de surfacturation auprès du ministère de la Défense algérien, à l’origine de divers détournements, avait été révélé. Mais Abdelmoumen Ould Kaddour n’avait été condamné dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *