Royaume-Uni : Theresa May autorisée par les députés à déclencher le Brexit

Royaume-Uni : Theresa May autorisée par les députés à déclencher le Brexit

Les députés britanniques ont adopté hier mercredi en première lecture, le projet de loi du gouvernement conservateur qui donne à la Première ministre, Theresa May le pouvoir d’entamer officiellement la procédure du Brexit.

Le projet de loi a été largement adopté par les députés de la chambre des Communes par 494 voix contre 122. Le texte doit encore être examiné par la chambre des Lords avant son adoption définitive, qui ne devrait pas intervenir avant plusieurs semaines. Le texte avait été soumis au Parlement par le gouvernement en janvier, sur injonction de la Cour suprême.

La chef de l’exécutif britannique a promis que le Parlement aura son mot à dire sur les termes du Brexit avant le résultat final des négociations entre Londres et Bruxelles, mais uniquement sur les termes, sans remettre en cause la sortie du pays de l’Union européenne. Cette précision, faite la veille du vote des députés de la chambre des Communes, était indispensable pour étouffer toute rébellion dans les rangs de la majorité conservatrice.

Theresa May a réaffirmé qu’elle déclencherait avant le 31 mars, l’article 50 du Traité de Lisbonne, qui lancera deux années de négociations de sortie de l’Union européenne. Plus des deux tiers des députés se sont opposés au Brexit lors de la campagne du référendum du 23 juin 2016, mais la majorité d’entre eux, estime désormais difficile de s’opposer à la volonté des électeurs qui se sont prononcés à 52% pour une sortie du pays de l’Union européenne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *