Un nouvel attentat suicide à Gao au nord du Mali

Un nouvel attentat suicide à Gao au nord du Mali

gao-attentatUne tentative d’attentat suicide a été perpétrée dans la soirée de mardi, contre l’aéroport de Gao, dans le nord du Mali, faisant un seul mort, le kamikaze lui-même, ont annoncé des sources sécuritaires malienne.

D’après une source sécuritaire au sein de la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali, un véhicule a explosé sur la route de l’aéroport de Gao. L’information a été confirmée par une source militaire malienne qui a précisé que le terroriste a fait exploser sa voiture non loin du camp de l’armée malienne. Le kamikaze a été tué sur le coup. Les Casques bleus se sont tout de suite mis en position d’attaque. La tentative d’attentat suicide n’a pas fait de victimes ni parmi les Casques bleus, ni parmi les soldats maliens.

Cette nouvelle attaque est loin d’être inédite. En octobre dernier, un kamikaze a péri en activant la charge explosive qu’il portait sur lui au passage d’une patrouille de Casques bleus suédois à Tombouctou, dans le nord-ouest du pays, sans faire de victimes.

Ces attaques démontrent que la situation demeure très tendue dans le nord du pays, une tension exacerbée par les retards accumulés par l’application de l’accord de paix signé en mai/juin 2015 dans le but d’isoler définitivement les groupes armés.

Les forces maliennes et étrangères sont parvenues à reprendre le contrôle de la plus grande partie du nord du Mali, tombé en mars/avril 2012 sous la coupe des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda à la faveur de la déroute de l’armée malienne face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée. Mais des zones entières de cette région échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *