A Dakar, le roi Mohammed VI confirme l’engagement africain du Maroc

A Dakar, le roi Mohammed VI confirme l’engagement africain du Maroc

mohammed-vi-senegalDans un discours adressé à la nation dimanche et prononcé depuis Dakar pour la première fois dans l’histoire du Maroc, le Roi Mohammed VI a de nouveau réaffirmé l’importance que revêt l’Afrique pour le Royaume, une stratégie qui passe notamment par la consolidation des liens politiques, économiques et diplomatiques avec les pays partenaires.

Prononcé à partir de la capitale sénégalaise, le discours du roi Mohammed VI marquant le 41eme anniversaire de la Marche Verte, revêt une symbolique particulière. « Ce pays qui nous est si cher, a toujours été à la tête des défenseurs de l’intégrité territoriale et des intérêts supérieurs du Royaume », a insiste le souverain chérifien.

A cela s’ajoutent les relations de fraternité, de solidarité et de communauté de destin, qui unissent, à travers l’histoire, les peuples sénégalais et marocain, comme un seul peuple, l’un représentant le prolongement naturel de l’autre, dans une symbiose singulière entre deux pays indépendants respectueux de leurs spécificités mutuelles.

Le discours a été en grande partie orienté sur les moyens que déploie le Maroc sur le Continent. Une stratégie multisectorielle dont le but est de bâtir des partenariats solidaires entre pays africains en faveur du développement du Continent.

A cet effet, le Maroc a entamé le processus pour la réintégration de l’Union Africaine (UA), organisation qu’il avait quitté en 1984 pour protester contre l’admission de la république sahraouie soutenue par l’Algérie, mais qui n’est pas reconnue  par l’ONU.

« La réintégration par le Maroc de l’Union africaine n’est pas une décision tactique, pas plus qu’elle n’a obéi à des calculs conjoncturels. Elle est plutôt l’aboutissement logique d’une réflexion approfondie », a précisé le Roi Mohammed VI dans son discours.

La récente décision marocaine de reprendre sa place au sein de la famille institutionnelle africaine marque le couronnement de la politique continentale du Maroc et de  l’action solidaire que mène le  Royaume sur le terrain avec de nombreux pays du continent pour y assurer la promotion du  développement économique et humain, au service du citoyen africain.

Outre la coopération bilatérale et avec les ensembles régionaux, le retour à l’UA permettra au Maroc de s’impliquer dans les stratégies de développements sectorielles en Afrique et d’y contribuer efficacement en les enrichissant de l’expérience singulière que le Maroc a réussi à accumuler dans de nombreux secteurs, a notamment souligné le souverain marocain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *