Une vingtaine de migrants retrouvés morts au large de la Libye

Une vingtaine de migrants retrouvés morts au large de la Libye

crise-migrantsLes gardes-côtes italiens ont dirigé mardi une trentaine d’opérations de sauvetage au large de la Libye, au cours desquelles, quelque 4.655 migrants ont été sauvés et les cadavres d’une vingtaine de migrants ont été repêchés.

Les gardes-côtes italiens qui ont pour mission de coordonner des interventions de secours dans les eaux internationales, ont précisé mardi en fin d’après-midi, avoir été impliqués dans une trentaine d’opérations, dont seule la moitié a été menée à son terme en fin de soirée.

D’après une source médiatique, les secouristes de l’Astral, le navire de l’ONG espagnole ProActiva Open Arms, ont cédé leur place vers 22h00 à des éléments de la marine italienne afin que ceux-ci récupèrent les rescapés et les corps sans vie. Ces interventions, qui se sont déroulées de l’aube jusqu’au crépuscule, ont été effectuées auprès de nombre de canots pneumatiques et d’un bateau de pêche bondé de migrants.

Il est à noter que plus de 22 personnes ont trouvé la mort, par étouffement pour la plupart, sur une embarcation de fortune qui transportait un millier de migrants au large de la Libye. «C’était un bateau en bois, il y avait un millier de personnes sur trois étages», a décrit par téléphone, Aris Messinis, photographe de l’AFP. «Je suis monté à bord, j’ai compté 22 morts, mais il y en avait encore dans la soute», a-t-il ajouté. Et de poursuivre : «c’était la panique à bord, il y avait des gens qui sautaient à l’eau».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *