Egypte : Un leader des Frères musulmans tué par la police

Egypte : Un leader des Frères musulmans tué par la police

egypte-policeLe ministère égyptien de l’Intérieur a indiqué mardi qu’un leader des Frères musulmans, responsable de la branche armée de la confrérie égyptienne, a été abattu par les forces de l’ordre au cours d’une fusillade, précisant qu’un second membre de ce groupe a également trouvé la mort lors de cette opération.

Mohamed Kamal, qui faisait partie du bureau exécutif des Frères musulmans, a été abattu par les forces de l’ordre égyptiennes, était également le chef de l’«aile armée» de la confrérie, a précisé le ministère de l’Intérieur. Un autre membre influent de la confrérie, Yasser Shehata, a aussi été abattu lors de cette intervention.

Les autorités égyptiennes ont déclaré avoir initié une opération dans un appartement situé dans le quartier de Bassatine au Caire, après avoir été informées que ce logement était le lieu de convergence des cadres des Frères musulmans.

Le groupe a fait état lundi après-midi, dans son compte de messagerie cryptée Telegram, de la disparition de Mohamed Kamal, 61 ans. Ce dernier avait été condamné par contumace à la prison à perpétuité, a précisé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué, ajoutant que l’autre militant islamiste, Yasser Shehata avait été condamné par contumace à dix ans de prison pour avoir «attaqué un citoyen et l’avoir retenu de force au siège du Parti Liberté et Justice», la branche politique de la confrérie des Frères musulmans.

Depuis la destitution par l’armée, en juillet 2013, du président islamiste élu, Mohammed Morsi, la confrérie des Frères musulmans, dont il est issu, a été placée par l’Etat égyptien, sur la liste des organisations terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *