Sarkozy encore soupçonné d’avoir bénéficié de financements libyens

Sarkozy encore soupçonné d’avoir bénéficié de financements libyens

sarko-financement-libyenLa justice française qui mène une enquête sur un probable financement par la Libye de la campagne présidentielle de l’ex-président, Nicolas Sarkozy en 2007, est entrée en possession du carnet d’un ex-dignitaire du régime de Mouammar Kadhafi dans lequel sont mentionnés des versements au profit de l’ancien chef d’Etat français, rapporte le site d’information Mediapart.

Selon les nouveaux éléments de l’enquête, Sarkozy aurait bénéficié d’un total de 6,5 millions d’euros pour le financement de sa campagne électorale.

Mediapart précise que le fameux carnet appartient à Choukri Ghanem, qui a été chef du gouvernement libyen entre 2003 et 2006 et ministre du Pétrole entre 2006 et 2011. C’est au cours de cette dernière année qu’il avait quitté le camp du pouvoir pour intégrer les rangs des rebelles.

Le site d’information évoque, entre autres, une rencontre ayant eu lieu le 29 avril 2007, au cours de laquelle Bachir Saleh, qui était directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi et à la tête du Libyan Africa Portfolio, l’un des fonds souverains du pays, déclare avoir effectué un transfert de 1,5 million d’euros au profit de Nicolas Sarkozy.

Des transferts de 3 et 2 millions d’euros ont été effectués respectivement par l’un des fils du « Guide » libyen et par Abdallah Senoussi, ex-responsable des services secrets intérieurs et beau-frère du dirigeant libyen, ont également été consignés.

Le corps sans vie de Choukri Ghanem a été retrouvé le 29 avril 2012 à Vienne. Après avoir soupçonné un assassinat, la justice autrichienne a conclu que son décès était dû à une noyade accidentelle consécutive à une crise cardiaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *