Londres autorise un gigantesque projet d’éoliennes offshore

Londres autorise un gigantesque projet d’éoliennes offshore

hornsea-project-two-offshoreLe gouvernement britannique a donné son feu vert mardi, à l’extension d’un projet de ferme éolienne au large des côtes anglaises, qui avec 300 turbines installées, serait la plus grande du genre dans le monde.

Hornsea Project Two sera ainsi développé par l’entreprise Dong Energy, une entreprise du Danemark, pays pionnier en matière d’éoliennes, qui a reçu l’accord du ministre britannique aux Entreprises et à l’Energie Greg Clark.

D’après un communiqué du ministère britannique, la ferme se situera à quelque 90 kilomètres au large du Yorkshire, dans le nord-est de l’Angleterre.

Dong Energy soutient que ce projet pourra fournir une capacité de production de 1.8 gigawatts, soit un peu plus que ce que devrait produire un réacteur nucléaire de type EPR, et fournir suffisamment de courant pour 1.6 million de foyers. Le projet en est maintenant à l’étude de faisabilité. S’il voit le jour, Hornsea Project Two complètera Hornsea Project One, un premier ensemble d’éoliennes offshore dans la même région, que l’entreprise danoise s’était fermement engagée début février à financer et à construire. Avec un parc de 174 éoliennes doté au total d’une capacité de production de 1.2 gigawatt, ce premier projet dont l’achèvement est prévu pour 2020 constituera à lui seul la plus puissante installation éolienne offshore du monde. Sept milliards d’euros ont déjà été investis dans ce projet selon Brent Cheshire, président de Dong Energy pour le Royaume-Uni.

Ces projets confirment le potentiel de l’énergie éolienne offshore au Royaume-Uni et à son territoire insulaire ouvert sur le grand large. Cette énergie assure déjà 5% des besoins électriques du pays et, d’après les experts du secteur, cette part pourrait grimper à 10% d’ici à 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *