Municipales en Afrique du Sud : l’ANC perd Port Elizabeth

Municipales en Afrique du Sud : l’ANC perd Port Elizabeth

Jackson+MthembuLe Congrès National Africain (ANC), parti politique au pouvoir en Afrique du Sud, a enregistré vendredi une défaite historique en perdant les élections municipales à Port Elizabeth, ville qui a basculé dans le camp de la formation politique d’opposition «l’Alliance Démocratique  (DA). Celle-ci peut d’ailleurs connaître d’autres succès d’ici le terme de ce scrutin.

Après le dépouillement de 98 % des bulletins, la Commission électorale sud-africaine a mis en ligne les résultats à Nelson Madela Bay, qui comprend la ville de Port Elizabeth (sud-est). Ceux-ci consacrent la victoire de la DA, avec 46,4 % des voix,  devant l’ANC, qui n’a obtenu que 41 %.

«Nous acceptons que nous avons perdu», a simplement reconnu vendredi Jackson Mthembu, le responsable de l’ANC au Parlement. Port Elizabeth est non seulement la sixième ville d’Afrique du Sud mais surtout le fief historique de la lutte anti-apartheid. Il s’agit donc d’un revers majeur pour l’ANC, qui est à la tête du pays depuis 1994.

Pire, cette formation politique pourrait connaître d’autres défaites importantes à Johannesburg et Tshwane, la métropole qui comprend la capitale Pretoria. Dans ces deux municipalités, il reste encore un tiers des bulletins de vote à dépouiller.

Toutefois, à Tshwane, la DA devance de deux points l’ANC et, à Johannesburg, les résultats des deux partis demeurent serrés. Jusqu’à présent, la formation politique de Nelson Mandela gouvernait ces deux municipalités avec la majorité absolue. Pour sa part, la DA va certainement garder, comme depuis 2006, la main sur la ville du Cap, avec une majorité renforcée de plus de deux tiers des voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *