Le taux de chômage stagne en Allemagne

Le taux de chômage stagne en Allemagne

chomage-allemagneLe taux de chômage en Allemagne au cours du mois de juillet s’est chiffré à 6,1 %, un chiffre similaire à celui enregistré durant le mois précédent.

Pourtant, ce pays a été diversement secoué ces derniers temps, notamment par des attaques terroristes, l’afflux de nombreux réfugiés et demandeurs d’asile ainsi que par l’impact du Brexit britannique de l’UE. Mais tout ces facteurs n’ont vraisemblablement pas entamé la solidité du marché du travail allemand. A l’heure actuelle, le taux de chômage est à son niveau le plus bas depuis 1990, date de la réunification de l’Allemagne.

Au courant du mois de juillet, il y a 7.000 demandeurs d’emploi de moins par rapport à juin, un indicateur trois fois supérieur aux prévisions des analystes. «Avec le début de la pause estivale, le nombre des personnes sans emploi a certes augmenté, mais corrigé des variations saisonnières, il y a eu un recul», a expliqué le responsable de l’Agence pour l’emploi, Frank Weise.

Présentement, l’Allemagne compte 2,66 millions de demandeurs d’emploi. En juin, le taux de chômage brut correspondait à 5,9 %. Ayant atteint 6 % au cours de ce mois, il a légèrement évolué. Ce qui est dû à une période temporaire de recherche d’emploi chez les jeunes, qui « terminent durant l’été leur formation professionnelle ou scolaire et se consacrent exclusivement à la recherche d’un poste ».

La solidité du marché de l’emploi allemand combiné à la faiblesse du coût de l’énergie et aux hausses de salaires constitue des facteurs favorisant la consommation intérieure. D’où, les perspectives prometteuses quant à la conjoncture allemande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *