Libye : Le nombre de cadavres de migrants retrouvés sur les plages de Sabrata en hausse

Libye : Le nombre de cadavres de migrants retrouvés sur les plages de Sabrata en hausse

depouille-libyeLes dépouilles de 87 migrants décédés par noyade en essayant de rejoindre l’Europe par mer, ont été découverts depuis vendredi dernier, sur une plage de la ville libyenne de Sabrata (ouest), a rapporté lundi un porte-parole local.

En fait, le nombre de corps sans vie retrouvés ces derniers temps sur la plage de cette ville côtière ne fait qu’augmenter. La découverte de 41 cadavres était évoquée dimanche dernier, avant que ce chiffre ne grossisse au cours des jours suivants.

Depuis le printemps, des milliers de migrants clandestins tentent de traverser la mer Méditerranée suite aux conditions météorologiques plus clémentes, risquant leurs vies.

Ainsi, le conseil municipal de Sabrata a exprimé lundi sa préoccupation de voir cette ville se muer en «centre pour le trafic humain et l’immigration clandestine».

Dans la foulée, cette instance a demandé au gouvernement libyen d’union nationale (GNA) de prendre ses responsabilités «pour mettre fin à cette tragédie humaine», appelant, par la même occasion, les Etats de l’Union Européenne (UE) à prêter main forte à la Libye pour mettre fin à ces vagues d’immigration clandestine.

Tout récemment, le conseil local de Sabrata a organisé une session de formation en faveur de volontaires afin de récupérer les dépouilles de migrants qui échouent sur les plages de cette ville côtière. Les habitants ont également été priés de signaler toute présence de cadavres sur les côtes.

Selon des statistiques émanant du Haut Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR), plus de 10.000 migrants ont péri ou été portés disparus, depuis 2014, en essayant de rejoindre le continent européen par la mer, pour la majorité en Méditerranée centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *