Pas de retombées financières miracles sur le Portugal vainqueur de l’Euro de football

Pas de retombées financières  miracles sur le Portugal vainqueur de l’Euro de football

des-supporteurs-de-l-equipe-du-portugalUne semaine après son sacre à l’Euro de football en France, le Portugal a constaté des retombées indéniables, notamment financières, mais les experts s’accordent à dire que cet exploit sportif ne sera pas suffisant pour sortir l’économie du pays de la crise.

L’Institut portugais de marketing «Ipam» a publié les résultats d’une étude selon lesquelles les retombées de la victoire du Portugal à l’Euro de football sur l’économie du pays tourneraient autour de 672 millions de dollars. La marque Portugal a gagné en notoriété, dans une campagne de pub inespérée pour le pays. Et entre les hôtels, les restaurants, les cafés, les agences de voyage, la publicité, les médias, les paris sportifs, les supermarchés, les magasins de foot, les entreprises de transport ou encore le business de la sécurité, la consommation dans le pays a explosé. Et cet élan ne devrait pas manquer de redonner confiance aux investisseurs, banques et chefs d’entreprises.

Mais pour le pays, qui a successivement traversé une situation de quasi-faillite en 2011, une sévère cure d’austérité mise en œuvre en échange d’un plan d’aide international de 86 milliards de dollars, l’exploit sportif ne suffira pas à apporter le miracle économique qu’espère le pays.

L’investissement dans le pays est quasiment à l’arrêt et la croissance a subi un net coup de frein dans un contexte d’incertitude entourant les élections législatives en octobre 2015 qui ont porté au pouvoir un gouvernement socialiste soutenu par la gauche radicale.

Le Fonds Monétaire International maintient sa prévision de croissance à 1% cette année contre 1.8% pour le Premier ministre portugais Antonio Costa. Les ministres européens ont d’ailleurs confirmé leur position en décidant mardi de maintenir leur menace d’infliger à Lisbonne, tout comme à Madrid, des sanctions pour déficits excessifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *