Près de 71.000 migrants débarquent en Italie au premier semestre 2016

Près de 71.000 migrants débarquent en Italie au premier semestre 2016

italie-migrantsLe ministère italien de l’Intérieur a annoncé samedi dernier, l’arrivée en Italie, de 70.930 migrants, en l’espace des six derniers mois de cette année. La plupart d’entre eux sont originaires d’Afrique de l’Ouest ou de la Corne de l’Afrique.

Le nombre d’arrivées de migrants sur les côtes italiennes est loin de faiblir. Pas plus tard que la semaine dernière, les gardes-côtes italiens ont porté secours à plus de 10.000 personnes, qui étaient en détresse dans des embarcations de fortune au large de la Libye. Ce nouveau contingent s’ajoute aux 70.000 d’ores et déjà dénombrés au cours des six premiers mois de l’année.

Pour ce qui est de l’origine de ces migrants, quasiment tous des Subsahariens provenant majoritairement d’Afrique de l’Ouest, et plus précisément de Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Mali, Nigéria ou Sénégal, mais également de l’Erythrée.

Selon les statistiques des autorités italiennes, plus de 8.500 mineurs non accompagnés font partie du lot de migrants nouvellement accueillis. Contrairement aux années précédentes, les migrants restent sur le territoire italien. Très peu continuent leur migration vers le nord du continent européen en raison des dispositions restrictives décidées par les Etats européens.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a indiqué, en début juin, que, depuis 2014, plus de 10.000 migrants ont trouvé la mort en mer Méditerranée en tentant de gagner l’Europe. En 2016, précise le HCR, ils étaient plus de 2.800 migrants à périr dans les fonds de la Méditerranée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *