Air France se force de maintenir le cap malgré le débrayage des pilotes

Air France se force de maintenir le cap malgré le débrayage des pilotes

air-france-assure-volAir France a prévu d’assurer ce lundi plus de 85% de ses vols long-courriers, plus de 85% de ses vols domestiques et plus de 70% de ses vols moyen-courriers de et vers Paris-Charles de Gaulles, en tenant en compte le taux des pilotes grévistes estimé à 27%.

La principale difficulté pour la compagnie pour continuer à fonctionner malgré la grève, est qu’il est impossible de faire appel à des pilotes qualifiés sur des avions long-courriers (A330, B777, A380) pour prendre les commandes d’avions moyen-courriers (famille A320), et réciproquement, chaque navigant possédant une seule qualification et trois mois de formation étant nécessaire pour l’acquisition d’une nouvelle. La compagnie a donc décidé de jouer sur le modèle d’avion au sein du même type d’avions. Il est possible de faire appel au même équipage pour deux avions de la même famille, comme l’Airbus A321 et l’Airbus A319, qui ont le même poste de pilotage et les mêmes caractéristiques de vol mais des longueurs de fuselages différentes, avec respectivement 210 et 150 sièges.

La compagnie s’efforce notamment à garantir ses vols domestiques en raison de l’Euro de football qui se tient actuellement en France. Cette accommodation permet à la compagnie d’annuler des vols sans trop pénaliser la capacité de desserte.

La grève des pilotes d’Air France pourrait se poursuivre jusqu’à demain mardi. Le taux de grévistes estimé à 9% en moyenne pendant le week-end a été obtenu par un huissier sur demande de la direction d’Air France.

Le mouvement ne semble pas être un franc succès, même si les syndicats ont annoncé par tract et par SMS aux pilotes que le taux des grévistes avait été de 70% et de 80% respectivement samedi et dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *