Un grand passeur de migrants extradé du Soudan vers l’Italie

Un grand passeur de migrants extradé du Soudan vers l’Italie

meredLes autorités italiennes ont arrêté la tête pensante présumée d’un réseau de passeurs qui a engrangé d’importants revenus en aidant des milliers de migrants à traverser la mer pour entrer clandestinement en Europe.

Il s’agit de l’Erythréen Medhane Yehdego Mered, 35 ans qui a été arrêté, il y a environ deux semaines au Soudan, avant d’être extradé dans la nuit de mardi à mercredi en Italie.

Il faut noter qu’il avait été identifié par les autorités italiennes depuis l’année dernière comme le suspect majeur dans le trafic de migrants depuis l’Afrique noire, en transitant par la Libye et vers l’Europe. Il en est de même pour l’Ethiopien Ermias Ghermay, qui n’a pas encore été arrêté.

Selon les responsables, Medhane Yehdego Mered fait partie des quatre principaux suspects identifiés au cours de l’enquête.

Pour sa part, le procureur italien, Maurizio Scalia a indiqué que ce passeur fait l’objet d’une enquête pour trafic de personnes depuis 2012 et d’une autre pour éventuelle fraude bancaire pour avoir viré des fonds visant à soutenir financièrement ce trafic.

A en croire les autorités, Mered s’enorgueillit d’entasser des migrants dans des embarcations de sorte à optimiser ses gains et obligeait leurs familles à le payer de sorte que leurs parents entament l’étape suivante de leur voyage.

Toutefois, trois amis du cerveau présumé du réseau de passeurs prétendent que la police italienne ne détient pas la bonne source. Ils affirment que l’homme extradé vers l’Italie est un réfugié de 27 ans, du nom de Medhanie Tesfamariam Kidane. Bien qu’il porte le même prénom que le passeur, ses proches disent qu’il n’est pas impliqué dans le trafic de migrants et n’a jamais voyagé pour la Libye. Pour l’heure, les autorités italiennes n’ont pas fait de commentaire à ce propos.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *