Belgique : la grève des gardiens pénitentiaires perdure

Belgique : la grève des gardiens pénitentiaires perdure

greve-belgiqueDepuis plus de trois semaines, les gardiens de prison en Belgique observent un arrêt de travail pour protester contre l’insuffisance des moyens devant la surpopulation carcérale. Les discussions semblent stagner alors que cette situation devient de plus en plus insupportable pour les détenus, qui vivent dans des conditions difficiles.

 
Des centaines de gardiens de prison et de militants des organisations syndicales se sont rassemblés, mardi dernier, à Bruxelles, au siège du Mouvement Réformateur (MR), la formation politique libérale du Premier ministre belge Charles Michel, pour protester avant de s’introduire brutalement dans les locaux du ministère de la Justice. Du coup, une nouvelle rencontre entre le ministre belge de la Justice, Koen Geens, et les syndicats a été organisée, hier soir, pour tenter de mettre un terme à cette grève entamée depuis le 25 avril dernier dans les centres pénitentiaires wallons et bruxellois.
 
 Les organisations syndicales des gardiens de prison déplorent les conditions de travail dans les centres pénitentiaires et la surpopulation carcérale. Ces syndicats s’opposent, entre autres, au plan de rationalisation initié depuis 2014 par M. Geens, qui réduit le personnel des prisons. Ainsi, depuis son entame jusqu’à présent, le nombre d’agents a reculé de 8 204 à moins de 7 000. Afin de calmer les tensions, le ministre de tutelle a annoncé le recrutement de 405 personnes, dont 305 fonctionnaires supplémentaires et 100 personnes pour la lutte contre le terrorisme.
 
Les détenus pâtissent énormément de cette situation. « Les gars ne sortent pas, sont confinés en cellule, ils ne respirent plus, le linge n’est plus changé, les visites n’ont pas lieu. Ça ne va pas ! Il faut trouver une solution à cette crise », a déclaré Vincent Spronck, le directeur de la prison de Forest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *