Violentes manifestations à Paris contre la loi du travail

Violentes manifestations  à Paris contre la loi du travail

imageLes jeunes se sont de nouveau mobilisés hier jeudi à Paris, pour une manifestation, contre la loi du travail. Ces manifestations ont été entachées dans la soirée, de dégradations, de blocages des soties de lycées, des agressions et des heurts avec la police.

Comme chaque soir depuis deux semaines, des centaines de personnes se sont réunies à place de la République à Paris, point de ralliement du mouvement «Nuit debout».

Un écran installé à la hâte a permis à certains manifestants de suivre l’interview sur France 2 du président, François Hollande qui a notamment exclu le retrait de la loi travail. A la fin de l’émission télévisée, précise la police, environ 300 manifestants membres du mouvement «Dialogues citoyens», ont quitté la place de la République en criant leur intention de marcher vers l’Elysée pour y accueillir François Hollande après son intervention télé.

Déviés par un cordon du CRS, ils ont sillonné les rues des 10ème et 19ème arrondissements de Paris. Des casseurs sont alors entrés en action. Des jeunes, cagoulés pour certains, ont brisé sur leur passage, des vitrines, des abribus ou encore des véhicules Autolib. Certains ont jeté des pavés, d’autres récupéré dans les poubelles des bouteilles en verre et autres ustensiles pour en faire des cocktails Molotov. Une antenne Pôle emploi a notamment été ciblée.

Les autorités ont aussitôt déployé en nombre, les forces de police qui ont dispersé les manifestants. Une dizaine de jeunes ont été interpelés par les CRS aux abords du canal Saint-Martin. Dans un communiqué, la préfecture de police a assuré que des enquêtes avaient été ouvertes pour identifier les auteurs de ces faits afin de les traduire devant la justice.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *