Environ 600 migrants interceptés par les gardes-côtes libyens

Environ 600 migrants interceptés par les gardes-côtes libyens

600-migrants-interceptés-en-libyeLes gardes-côtes libyens ont intercepté dimanche, trois embarcations transportant au total, 600 migrants qui tentaient de gagner le continent européen par la mer, a annoncé un responsable libyen.

Le porte-parole de la marine sous tutelle du gouvernement libyen basé à Tripoli, le colonel Ayoub Qassem a confié dimanche à la presse que «les gardes-côtes de l’ouest (de la Libye) patrouillaient dans la zone de la raffinerie de Zaouia (45 km à l’ouest de Tripoli) à 6h00 (4h00 GMT) lorsqu’ils ont intercepté trois grands canots pneumatiques» transportant les migrants.

Il a indiqué que 80 femmes, dont quelques unes enceintes, faisaient partie de ce groupe de migrants originaires de «plusieurs pays d’Afrique», précisant que « les migrants ont été remis aux autorités de lutte contre la migration clandestine avant d’être transférés dans des centres d’hébergement».

Par ailleurs, le colonel Ayoub Qassem a réagi au passage, aux récentes déclarations du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui avait estimé jeudi dernier, que près de 800.000 migrants attendaient la possibilité d’entrer en Europe depuis le territoire libyen. « Ces chiffres sont exagérés», a tranché le responsable libyen, ajoutant que «cela veut dire que durant une année, plus de 2.000 migrants partiront chaque jour (des côtes libyennes). Ce qui est énorme », a-t-il fait observer.

Une semaine auparavant, les gardes-côtes libyens avaient porté secours à environ 600 migrants au moment où leur embarcation était en détresse au large des côtes libyennes. Neuf de ces voyageurs clandestins avaient d’ailleurs trouvé la mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *