Forum Crans Montana: Dakhla placée au cœur de la nouvelle stratégie marocaine de développement du Sahara

Forum Crans Montana: Dakhla placée au cœur de la nouvelle stratégie marocaine de développement du Sahara

crans-montana-forumLa 25eme édition du Forum Crans Montana qui se tient du 17 au 22 Mars dans la ville du sud du Maroc Dakhla, a été l’occasion pour le célèbre forum suisse de souligner l’intérêt d’organiser un tel sommet dans les provinces sahariennes du pays, qui offrent aujourd’hui un exemple original de développement intégré en Afrique.

De par sa renommée et sa notoriété au niveau mondial, le Forum Crans Montana peut se targuer d’être l’un des plus grands événements politiques et diplomatiques qui se tient en Afrique. C’est d’ailleurs la deuxième année consécutive qu’est organisé, sous le thème « L’Afrique et la coopération Sud-Sud », ce Forum dans la ville de Dakhla, après l’édition 2015 placé.

Pour les observateurs, l’enjeu de ce Forum va plus loin que son thème initial. Il permet au Maroc de marquer sa pleine souveraineté sur ses provinces du sud. Le roi Mohammed VI a envoyé un message clair à ce sujet dès l’ouverture du Forum : « Le choix renouvelé de la ville de Dakhla pour cette rencontre est plus qu’un symbole. Il marque la renaissance d’une vision du Sahara marocain ».

Le fait que cet événement d’importance ait lieu à Dakhla, qui plus est sous le patronage du Roi du Maroc, est fort représentatif du message diplomatique que véhicule désormais Rabat au sujet de ses régions sahariennes. Un message qui peut être interprété comme étant une réponse directe aux récents propos tenus par le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon à ce sujet.

Lors d’une tournée dans les camps sahraouis contrôlés par le Polisario en Algérie, début mars, Ban Ki-Moon a en effet tenu un discours pro-indépendantiste qui a provoqué une grave escalade entre lui et le Maroc.

Depuis, c’est une levée de boucliers au Maroc contre la violation de la neutralité par le secrétaire général de l’ONU, dont les propos ont aussi été indirectement critiqués au niveau international. Les Etats unis et la France, notamment ont adressé un cinglant désaveu à Ban Ki-Moon, en affirmant leur plein soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc pour le règlement de la question du Sahara. Avec l’organisation du Forum Crans Montana à Dakhla, en plein Sahara, le Maroc pousse l’avantage encore plus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *