La Sicile, point de départ des drones américains contre L’EI en Libye et en Afrique du Nord

La Sicile, point de départ des drones américains contre L’EI en Libye et en Afrique du Nord

drones-usL’Italie a autorisé les Etats-Unis à mener des frappes de drones au départ de la base de Sigonella, en Sicile, contre les djihadistes de l’Etat islamique (EI) en Libye et en Afrique du Nord.

Cherchant depuis plus d’un an cette possibilité, les Etats-Unis ont aujourd’hui eu gain de cause. Ces opérations militaires auront pour seul objectif d’assurer la protection des installations et du personnel américain ainsi que des zones stratégiques de la région, a souligné la ministre italienne de la Défense Roberta Pinotti.

De plus, cette autorisation est conditionnée par l’aval des autorités italiennes qui devront préalablement recevoir une demande de la part des américains à chaque fois que ces derniers décident une frappe à partir de la base de Sigonella.

Au cours de cette année, les Etats-Unis n’en sont pas à leur première opération contre l’Etat islamique en Afrique du Nord. Vendredi dernier, des avions de combat américains avaient déjà lancé des raids aériens contre une zone supposée abriter un camp d’entrainement de Daesh près de la ville de Sabratha, à l’ouest de Tripoli.

Ces bombardements avaient fait une quarantaine de morts parmi les combattants de Daech, dont Noureddine Chouchane, présenté comme un cadre opérationnel et auteur de deux récentes attaques en Tunisie, celle du musée Bardo (22 morts) et celle perpétrée sur une plage et un hôtel près de Sousse (38 morts).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *