Côte d’Ivoire : L’Africa Web Festival a ouvert ses portes jeudi à Abidjan

Côte d’Ivoire : L’Africa Web Festival a ouvert ses portes jeudi à Abidjan

awfLa 2ème édition d’Africa Web Festival (AWF), a démarré ce jeudi dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre ivoirien de la Poste, des Technologies de l’information et de la communication, Bruno Nabagné Koné, a invité la jeunesse à se détourner de la cybercriminalité.

Compte tenue de la mauvaise réputation de la Côte d’Ivoire en matière de cybercriminalité, le ministre Koné a mis en garde la jeunesse et appelant les jeunes à arrêter cette pratique. « Nous sommes tout à fait outillés pour prendre tous ceux qui s’y adonnent. Avec notre dispositif, vous ne pouvez pas échapper », a-t-il prévenu.

« Nous avons fait un travail de fond pour pratiquement éradiquer la cybercriminalité. L’image du pays a complètement changé », a-t-il affirmé, avant de souligner que « les TIC constituent une opportunité fabuleuse pour le continent africain qu’il faut utiliser à bon escient ».

Allant dans le même sens, son collègue des Transports, Gaoussou Touré a indiqué que les technologies de l’information et de la Communication sont d’un apport capital pour le développement des transports. « Il y avait beaucoup de fraudes dans le secteur. Avec ces technologies, nous avons des bases de données qui nous aident dans les réformes », a signalé Gaoussou Touré.

Africa Web Festival est une initiative de Mariam Sy Diawara, Fondatrice de ce festival qui se tient cette année sous le thème : « villes, énergies et transports intelligents ».

En marge de ce festival, il est prévu un Salon qui permettra aux professionnels d’exposer leurs produits et services mais aussi de faire la démonstration de leurs innovations.

Des compétitions dans plusieurs disciplines des technologies de l’information et de la communication dont la vidéo et les applications sont au menu de cette rencontre africaine du web qui prend fin samedi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *