Grande-Bretagne : le « non » à l’Union européenne pour la première fois en tête des sondages

Grande-Bretagne : le « non » à l’Union européenne pour la première fois en tête des sondages

brexitUn sondage réalisé en Grande Bretagne au lendemain des attentats du 13 novembre à Paris, révèle que plus d’un Britannique sur deux souhaite désormais voir le Royaume-Uni quitter l’Union européenne, rapporte mardi le quotidien londonien « The Independent ».

Le sondage effectué par l’institut ORB auprès de 2.000 personnes, montre une opinion britannique très divisée au sujet d’un « Brexit ». Si, de manière générale, 52% des britanniques consultés optent pour une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, 69% des sondés dans la tranche d’âge 18-24 ans veulent le maintien de leur pays dans l’Union. Ce pourcentage diminue au fil des tranches d’âge pour s’établir à 38% chez les 65 ans et plus.

Le sondage est également riche en enseignements sur la répartition géographique des opinions. Les supporteurs de l’Union européenne sont les plus nombreux en Ecosse et au Pays de Galles où ils représentent respectivement 60% et 56% des sondés tandis qu’ils sont beaucoup plus rares dans les régions du sud-ouest et de l’est de l’Angleterre où ils représentent 40% et 43% des sondés.

C’est la première fois, selon The Independent, que la sortie de la Grande-Bretagne recueille la majorité des avis. ORB attribue ce renversement de tendance aux attentats du 13 novembre à Paris. Beaucoup, en Grande-Bretagne, ont estimé que ces attaques étaient une conséquence criante de l’absence de protection adéquate des frontières de l’UE.

Les prochains mois permettront de déterminer si le renversement de l’opinion en faveur d’une sortie de la Grande-Bretagne du giron européen est une réaction spontanée aux attaques de Paris ou une tendance de fond. Le référendum sur le maintien ou non de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne a été promis par le Premier ministre David Cameron au plus tard en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *