Maroc : Le roi suspend ses activités officielles à cause d’une grippe aigue

Maroc : Le roi suspend ses activités officielles à cause d’une grippe aigue

mohammed-VI-grippeLe Roi Mohammed VI a suspendu toutes ses activités officielles à cause d’une grippe aigue qu’il avait contractée lors de sa récente visite en Inde et qui s’est aggravée lors de son déplacement le 6 novembre, à Lâayoune  au sud du Maroc.

Le souverain marocain s’est vu prescrire une période de repos de 10 à 15 jours, par son médecin personnel qui lui a recommandé de suspendre toutes ses activités officielles.

Dans un communiqué du palais royal rendu public le mardi 10 novembre et repris par l’agence de presse marocaine MAP, le cabinet royal précise que le roi Mohammed VI a contracté «un syndrome grippal aigu avec atteinte broncho-pulmonaire et Oro-pharyngée» lors de son récent voyage en Inde, où il a participé au sommet Inde-Afrique.

Le Roi a été conseillé par son médecin personnel de suspendre toutes ses activités officielles «pour une période allant de 10 à 15 jours» suite à l’évolution du syndrome grippal, à l’occasion de son déplacement à Lâayoune, principale ville du Sahara Occidental, pour la commémoration le 6 novembre, du 40ème anniversaire de la Marche Verte et le lancement de nombreux projets de développement socio-économiques.

La grippe contractée par le roi Mohammed VI est jugée sans gravité, mais elle nécessite une période de repos et une suspension momentanée de ses activités, surtout que le souverain avait un agenda très chargé à l’occasion de son séjour dans les provinces sud du Royaume.

Selon des sources officieuses citées par les médias marocains, le monarque alaouite aurait quitté le Maroc à destination de la France pour y écouler les quelques jours de repos qui lui ont été prescrits.

Le Roi du Maroc est habitué à se rendre de temps à autre, en privé dans son château de Betz, un petit bourg de la grande banlieue parisienne, où il passe de courtes périodes de repos et de détente avant de retourner dans son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *