Europe : Michelin ferme trois de ses sites dans trois pays

Europe : Michelin ferme trois de ses sites dans trois pays

trois-usines-fermees-dici-michelinDans le cadre d’un plan de réorganisation dévoilé mardi, Michelin a décidé de fermer trois de ses usines situées en Italie, en Allemagne et en Angleterre et qui employaient près de 1.500 personnes.

La grande partie des postes qui seront supprimés sont liés à l’activité poids lourd, en forte régression.

Michelin a en effet, décidé de fermer son usine de Ballymena, sur le territoire britannique, qui mettra un terme à son activité à l’horizon mi-2018. Il faut noter que ce site compte un personnel de 860 salariés. Disposant de 160 employés, son usine de Pneu Laurent, installée à Oranienburg en Allemagne et spécialisée dans le rechapage poids lourd, connaîtra le même sort d’ici à la fin de l’année prochaine.

En agissant de la sorte, Michelin vise à regrouper les activités de sa succursale sur son site d’Avallon (Yonne). Enfin, le manufacturier compte également mettre fin aux activités de son usine de Fossano en Italie. Fort de 400 employés, ce site est centré sur les semi-finis, des composants utiles à la fabrication des pneus. Dans le même pays, Michelin entend désormais focaliser son usine d’Alessandria sur la fabrication des poids lourds neufs. Pour information, ce site était, jusqu’à présent, centré sur le rechapage.

Par la même occasion, Michelin a annoncé divers investissements. Aussi projette-t-il de hausser la production de pneus tourisme de 20 % à l’horizon 2020 à Cuneo en Italie et d’investir 69 millions d’euros (76 millions de dollars) sur son site de Dundee au Royaume-Uni. Par voie de communiqué, le groupe a indiqué que ces restructurations, possibles grâce à une provision de 280 millions d’euros (308 millions de dollars), visent à renforcer sa compétitivité sur le continent européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *