Allemagne : faible recul du baromètre Ifo

Allemagne : faible recul du baromètre Ifo

sinn-ifoL’institut Ifo a rendu publié lundi, les conclusions de son enquête mensuelle qui font ressortir que le climat des affaires en Allemagne, ne s’est pas tellement détérioré en octobre et que le moral des entrepreneurs a été très faiblement affecté par le ralentissement de l’économie chinoise et le scandale Volkswagen.

Dans un communiqué, le président de l’institut Ifo, Hans-Werner Sinn a loué la résistance exceptionnelle de l’économie allemande au vu des nombreux défis auxquels elle fait face cet automne. L’indice Ifo, qui a été établi à partir d’un échantillon de 7.000 sociétés, équivaut à 108,2 en octobre alors qu’il était de 108,5, le mois précédent. Certains analystes sondés par la presse tablaient sur une baisse de cet indice jusqu’à 107,8.

De son côté, la Banque centrale allemande a reconnu lundi que le troisième trimestre 2015 a été moins dynamique avant d’affirmer, au travers de son rapport mensuel, que la tendance de fond de la conjoncture économique allemande demeure particulièrement vigoureuse. A titre de rappel, la croissance du produit intérieur brut (PIB) de l’Allemagne s’élevait à 0,3 % au premier trimestre 2015 et, pour ce qui est du trimestre suivant, à 0,4 %.

Pendant que la consommation joue un rôle de premier plan, le secteur du bâtiment ne s’est pas montré dynamique et, contre toute attente, il n’y a pas eu de reprise de l’activité industrielle. Malgré tout, la Banque centrale allemande ne veut pas parler de détérioration étant donné que le moral des entrepreneurs allemands, jaugé par le biais de l’indice Ifo, demeure bon et que les entreprises conservaient leur optimisme par rapport à leurs perspectives de production.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *