Irak : L’armée fait une découverte macabre à Baïji

Irak : L’armée fait une découverte macabre à Baïji

macabre-baijiL’armée irakienne a annoncé mercredi, la découverte de 19 fosses communes contenant les dépouilles de 365 djihadistes de l’organisation de l’Etat Islamique (EI) dans la ville de Baïji, située au nord de Bagdad.

Cette découverte macabre a été confirmée par un responsable des forces armées irakiennes qui a juste fait état d’un nombre important de corps dans des fosses communes sans être capable d’en préciser le nombre exact. Dans un communiqué, les forces de sécurité ont indiqué que les unités de mobilisation populaire, qui sont des forces paramilitaires constituées, en majorité, par des chiites bénéficiant de l’appui de l’Iran, sont tombées sur un total de 19 fosses communes dans le quartier de Asri. Ces fosses, précise la même source, contenaient 365 cadavres de « terroristes » du groupe EI.

En revanche, les forces de sécurité irakiennes n’ont donné aucun éclaircissement sur les modalités d’identification de ces dépouilles et la date de leur inhumation.

A titre d’information, les unités de mobilisation populaire ont apporté leur appui à l’armée irakienne dans la reconquête de la ville de Baïji et de sa périphérie. Certains principaux secteurs dans la région sont tombés sous le contrôle de différentes parties à maintes reprises depuis que l’organisation de l’EI a initié une vaste offensive en Irak en juin 2014. Toutefois, la grande opération initiée il y a une dizaine de jours par l’armée irakienne semble avoir été couronnée de succès. D’après des informations du colonel Steve Warren, les troupes irakiennes combattant au sol et bénéficiant de l’appui aérien de la coalition internationale anti-djihadiste « sont en train de consolider et réorganiser leurs forces en vue de nouvelles offensives ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *