Israël : convocation de l’ambassadeur de France

Israël : convocation de l’ambassadeur de France

maisonnave-israelL’ambassadeur de France en Israël a été convoqué lundi matin, au ministère israélien des Affaires étrangères suite à l’idée attribuée à la France d’une présence internationale sur le site de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem, a annoncé la veille un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

Patrick Maisonnave était attendu ce lundi matin à 8h30 heure locale au ministère israélien des A.E, où il rencontrera les directeurs Europe et des Nations unies. Bien qu’aucune raison officielle n’ait été avancée sur les raisons de cette convocation, celle-ci serait liée, selon toute vraisemblance, à l’idée attribuée à la France d’une présence internationale sur le site sensible de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.

Le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a publié hier un communiqué dans lequel il exprime l’indignation du pays face à cette proposition. Les autorités israéliennes soulignent le fait que cette proposition n’inclut aucun rappel de l’incitation à la violence et au terrorisme de la part des Palestiniens, ce qui est considéré du côté de l’Etat hébreu comme une récompense pour le terrorisme. De plus, en proposant une internationalisation du mont du Temple, nom donné par Israël à l’esplanade des Mosquées, Israël accuse France de donner du crédit à ce qu’il appelle les « fausses » accusations lancées par les dirigeants palestiniens sur le changement du statu quo sur ce lieu saint pour les Musulmans et les Juifs.

Troisième lieu saint de l’Islam également vénéré par les juifs, l’esplanade des Mosquées voit les Musulmans venir y prier à toute heure. Les Juifs ne sont autorisés qu’à le visiter et uniquement à certaines heures. Des rumeurs persistances d’une modification par Israël de ce statu quo ont donné lieu à des violences qui secouent l’Etat hébreu et les territoires palestiniens depuis le début du mois d’octobre et qui font craindre le déclenchement d’une nouvelle Intifada. Sur cette période, huit Israéliens et au moins 41 Palestiniens ont déjà été tués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *