Volkswagen sommé de rappeler 2,4 millions de véhicules

Volkswagen sommé de rappeler 2,4 millions de véhicules

volkswagenL’autorité de régulation du secteur automobile en Allemagne a demandé à Volkswagen de procéder au rappel de 2,4 millions de véhicules outre-rhin en raison des soupçons de falsification des résultats des tests des émissions polluantes.

C’est un porte-parole de la KBA, l’autorité de régulation du secteur automobile en Allemagne, qui a fait cette annonce. Avant celle-ci, le journal Bild avait déjà relayé cette information. D’après cet organe de presse, Volkswagen avait initialement proposé que les propriétaires des véhicules diesels équipés du logiciel truqué puissent les ramener en atelier selon leur bon vouloir. Solution que la KBA avait rejetée.

De son avis, le constructeur automobile devrait lui-même mener ces démarches et non pas les automobilistes, ces derniers pouvant être mal informés ou peu soucieux des caractéristiques environnementales de leurs véhicules. Selon le ministre allemand des Transports, ce processus de rappel doit commencer au début de l’année prochaine. Il sera supervisé par la KBA, a également indiqué la même autorité.

Suivant des estimations de Volkswagen datant du mois dernier, le logiciel permettant de falsifier les résultats des tests anti-pollution est installé sur 11 millions de véhicules dans le monde, dont 8 millions sur le continent européen. Jeudi dernier, le dirigeant de la branche américaine de Volkswagen a dû répondre aux interrogations des membres du Congrès. Selon ce responsable, la falsification des tests anti-pollution ne constituait pas une décision d’entreprise, les responsables de cette situation n’étant qu’un petit groupe d’ingénieurs spécialisés. En tout cas, les perquisitions menées au niveau du siège de Volkswagen par les forces de l’ordre allemandes contribueront certainement à élucider cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *