Mort des touristes en Egypte : le Mexique exige une enquête

Mort des touristes en Egypte : le Mexique exige une enquête

egypte-familleLa ministre mexicaine des Affaires étrangères, Claudia Ruiz Massieu, a demandé mercredi, aux autorités égyptiennes de mener une enquête approfondie, exhaustive et transparente suite à la mort de huit touristes mexicains après que leurs véhicules aient été bombardés par des avions militaires égyptiens dans le désert du pays.

Ce drame est survenu dimanche dernier : huit ressortissants mexicains et 4 de leurs guides égyptiens sont décédés tandis que dix autres personnes ont été blessées lorsque des avions militaires et des hélicoptères ont bombardé leurs véhicules en plein désert occidental, généralement encore fréquenté par les touristes.

Jusqu’à présent, Le Caire n’a pas donné d’explications claires sur cette tragédie, se contentant d’assurer qu’il s’agit d’une erreur de l’armée alors que celle-ci poursuivait des djihadistes et que ces voyageurs se sont introduits dans une zone interdite : il ne serait pas permis de quitter la route pour s’enfoncer dans le désert compris entre Le Caire et l’oasis de Baharia, bien que le passage qui y conduit n’est pas fermé.

Quoi qu’il en soit, Mme Ruiz Massieu qui était en visite en Egypte, n’a pas caché la préoccupation de son pays suite à cet « évènement sans précédent » avant de demander qu’une enquête soit menée pour en identifier les responsables et élucider les circonstances de ce drame.

La cheffe de la diplomatie mexicaine a également indiqué que les six survivants mexicains, blessés lors de ce bombardement, sont dans un état stable.

Accompagné d’une délégation composée de huit membres des familles, deux médecins du ministère de la Santé et trois agents mexicains de la police scientifique, la ministre des Affaires étrangères leur a rendus visite à ces blessés dans le centre hospitalier de la capitale égyptienne où ils reçoivent des soins.

En réaction, son homologue égyptien, Sameh Choukry, a promis, lors d’une conférence de presse au cours de la même journée, l’ouverture d’une « enquête rapide, approfondie et transparente » sur cette tragédie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *