France : le ministre de l’Agriculture déterminé à lever l’embargo russe sur le porc

France : le ministre de l’Agriculture déterminé à lever l’embargo russe sur le porc

le-foll-embargo-russe-porcLe ministre français de l’Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé hier mercredi son intention de venir à bout de l’embargo russe sanitaire sur le porc. Il prévoit d’initier des « discussions solides et sérieuses » sur ce sujet avec ses alliés européens lors de leur prochaine rencontre prévue d’ici la fin du mois d’août pour préparer le Conseil européen extraordinaire de l’agriculture sur la crise de l’élevage qui aura lieu le 7 septembre.

Avant l’embargo russe lié à la question de l’Ukraine, Moscou avait décrété un embargo sanitaire lié à la peste porcine qui avait été détectée dans une partie de l’Est de l’Europe. Cet embargo empêche à ce jour même les pays qui ne sont pas touchés par la peste porcine d’exporter leur viande porcine vers la Russie. Cette situation fait que 100 000 à 150 000 tonnes de porc supplémentaires sont bloquées sur le marché européen, malgré le fait que l’Europe ait augmenté ses exportations vers la Chine. La déclaration du ministre français de l’Agriculture intervient en pleine crise des éleveurs. Parmi ses revendications, le Sniv, le Syndicat national des industries de la viande, exige du gouvernement la demande d’ « un engagement de reprise des négociations pour une exportation de gras et d’abats de porc, qui sont des produits non soumis à l’embargo diplomatique, vers la Fédération de Russie ».

Stépahne Le Foll a également l’intention de mobiliser le Conseil européen sur des actions de promotion à l’exportation, sur des aides et des stockages à l’échelle européenne et de travailler sur les questions d’harmonisation sociales et fiscales, notamment pour les activités d’abattage. La semaine prochaine, le ministre français doit rencontrer le Commissaire européen chargé de l’agriculture Phil Hogan et rencontrer ses homologues portugais, espagnol et italien le 28 août prochain à Madrid et ses collègues polonais et allemand le 31 août à Berlin. Des contacts avec son homologue irlandais sont également prévus d’ici le conseil du 7 septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *