Italie : gros coup de filet contre la mafia

Italie : gros coup de filet contre la mafia

mafia--italieLa police italienne a fait état lundi de l’arrestation en Sicile de 11 personnes soupçonnées de collaborer avec Matteo Messina Denaro, le dirigeant de la mafia italienne, Cosa Nostra. Ce dernier est en cavale depuis 1993.

Vito Gondola, 77 ans, fait partie des suspects arrêtés. Cet ex-responsable de la mafia est accusé d’être à la tête d’un réseau secret de communications de Matteo Messina Denaro. Entre elles, les personnes liées à la mafia échangent au moyen de « pizzini » : il s’agit de textes écrits sur papier qui permettent aux responsables de transmettre des consignes aux membres de leurs groupes. Ces messages étaient dissimulés sous un roc dans une ferme à proximité de Trapani en Sicile. Et, une fois après en avoir pris connaissance, les membres du réseau devaient immédiatement les incinérer.

Pour avoir pris part, en 1993, aux attentats de Rome, Florence et Milan à l’origine de la mort de 10 personnes, Messina Denaro a été condamné à la prison à vie. Peine qu’il n’a pas encore commencé à purger étant en fuite. D’ailleurs, la seule photo connue de lui date du début des années 90. En réaction à ce coup de filet important réussi par la police, le ministre italien de l’Intérieur, Angelino Alfano, ne s’est pas passé de poster un message sur le réseau social Twitter : « l’Etat gagne, la mafia perd », a-t-il résumé. De son côté, le président du Conseil, Matteo Renzi, a tenu à exprimer sa reconnaissance avant d’émettre un souhait via Facebook : « merci au nom du gouvernement. Et en avant toute pour capturer finalement également le boss fugitif », a-t-il mentionné sur sa page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *