Allemagne : le Parlement adopte le projet de péage automobile

Allemagne : le Parlement adopte le projet de péage automobile

mautA partir de l’année prochaine, les automobilistes devront payer pour utiliser les autoroutes allemandes. La vignette valable pendant dix jours coûtera 5, 10 ou 15 euros (5,5 ; 11 ou 16,5 dollars) et celle valable pendant deux mois, 16 à 30 euros (17,6 à 33 dollars).

Ce n’est pas une première que des pays européens fassent payer pour l’usage de leurs autoroutes. Avant que l’Allemagne ne s’y mette, des Etats comme la Suisse ou l’Autriche l’ont précédé dans cette voie. En tout cas, le Parlement allemand a procédé vendredi à l’adoption de ce projet de péage automobile qui concerne d’abord les automobilistes étrangers. De quoi susciter certaines critiques de la part de la Commission de l’Union Européenne (UE), qui entrevoit une certaine discrimination. De même, quelques Etats limitrophes à l’Allemagne, dont la France et les Pays-Bas, ont décrié cette nouvelle législation. Quoi qu’il en soit, le Bundesrat (Chambre haute du Parlement) a bel et bien avalisé un texte qui était déjà passé sans encombre par le Bundestag (Chambre basse). Ainsi, les nouvelles dispositions devraient entrer en vigueur dès 2016 tant sur les autoroutes que les routes nationales allemandes. Il faut noter que le coût de la fameuse vignette sera fonction de l’âge du véhicule, la cylindrée du moteur et quelques critères d’ordre environnemental. Toutefois, ce montant ne devrait pas dépasser les 130 euros (143 dollars) l’an.

Vu qu’instaurer ce péage uniquement pour les étrangers enfreindrait les lois de l’UE, il a été décidé de contraindre tous les usagers à se procurer une vignette électronique. De l’avis du ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, « le péage garantit sur le long terme le développement de nos infrastructures », a-t-il déclaré sur la tribune du Bundesrat. Cette autorité a affirmé que ce mécanisme devrait rapporter aux caisses de l’Etat une somme supplémentaire de 500 millions d’euros (550 millions de dollars) par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *