Allemagne : Areva ferme son site d’Offenbach

Allemagne : Areva ferme son site d’Offenbach

areva-ferme-usine-allemande-doffenbachTrès prochainement, Areva va procéder à la fermeture de son usine d’Offenbach. Cette nouvelle a été annoncée mardi en interne.

Cette usine, qui se situe à proximité de Francfort, compte 700 employés. Le patron du groupe nucléaire français, Philippe Knoche, s’est déplacé pour s’adresser en personne à cet effectif dans le cadre d’une réunion du conseil de surveillance de la succursale allemande Areva GmbH.D’ici la mi-2016, Areva va transférer les activités et les salariés de l’usine d’Offenbach vers les sites d’Erlangen et Karlstein, situés tous deux en Bavière. C’est depuis le 11 mars dernier qu’Areva avait parlé, au cours d’une réunion, de l’éventualité de fermer un de ses sites outre-Rhin. Par la même occasion, la direction du groupe nucléaire avait annoncé la suppression de 1 000 postes équivalents temps plein (ETP) en Allemagne au cours de la période 2016 – 2017. Pour rappel, Areva avait lancé en 2011 un plan qui prévoyait une compression de personnel en Allemagne à hauteur de 500 postes au cours de cette année. Bref, le personnel d’Areva passera, entre fin 2014 et fin 2017, de 5 126 à 3 752 ETP. Pour l’heure, le groupe nucléaire compte 6 000 employés outre-Rhin.

Dans les semaines à venir, des discussions, au cours desquels les employés pourraient essayer de persuader la direction de faire machine arrière, auront lieu. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les salariés allemands d’Areva sont préoccupés par les perspectives du groupe nucléaire. En effet, il se peut qu’une partie d’Areva rejoigne l’électricien EDF. Dans ce cas, ces employés pourraient ne plus figurer dans les priorités stratégiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *