Luxembourg : Bond du marché de l’emploi

Luxembourg : Bond du marché de l’emploi

lux-marche-emploiLe marché du travail du Luxembourg a doublé en l’espace des deux dernières décennies. Ce qui en fait le marché de l’emploi le plus dynamique au sein de l’Union Européenne des Quinze (UE-15).

A prendre en compte les données émanant d’Eurostat et relatives au marché du travail du Grand-duché ces vingt dernières années, ce pays ne semble pas connaître de crise. En se basant sur un indice 100 en 1995, l’emploi intérieur de cet Etat européen s’est élevé à 183,3 en fin d’année dernière, soit un bond de 83,3 %. Comme si cela ne suffisait pas, le Statec et la Commission de l’UE s’attendent à ce que le marché de l’emploi du Grand-duché évolue encore de 2 % d’ici fin 2015.

Plus particulièrement pour le taux d’emploi de la tranche des 15 – 64 ans, le marché de l’emploi a progressé de 58,5 % en 1995 à 66,3 % en fin 2014. Aussi, se situe-t-il légèrement au-dessus de la moyenne de l’UE-15, qui est de 65,5 %. Cette tendance peut s’expliquer, en partie, par la pratique des entreprises locales de recourir à la main d’œuvre frontalière. A un coût moindre, celle-ci contribue, de manière importante, à créer des richesses et à renflouer les caisses de maladie et de pension.

Par ailleurs, le taux d’emploi des hommes est demeuré stable tandis que le même indicateur a fortement évolué chez les femmes, en passant, plus précisément, de 42,2 % en 1995 à 60,3 % au terme de l’année dernière. A l’opposé, le taux d’emploi des jeunes a reculé de moitié environ en l’espace de vingt ans. En parallèle, la moitié des jeunes de moins de 24 ans poursuivent toujours leurs études.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *