L’OMC célèbre ses 20 ans par une conférence à Marrakech

L’OMC célèbre ses 20 ans par une conférence à Marrakech

wto-omcPour ses 20 ans d’existence, l’OMC aura droit à une conférence internationale qui réunira les ministres du commerce africains et de nombreux décideurs politiques et économiques, les 8 et 9 avril à Marrakech, la ville où l’accord ayant clôturé les négociations du Cycle de l’Uruguay du GATT, a donné naissance à l’Organisation Mondiale du Commerce.

Roberto Azevedo, le Directeur général de l’OMC participera à cette conférence, qui réunira également des représentants des autres organisations internationales chargées du commerce, des finances et du développement. En tout, quelque 300 participants, chefs d’entreprises mondiales, économistes, parlementaires…, prendront part à cette grand-messe mondiale du commerce sous le thème « 20 ans de l’OMC : célébration des succès et défis pour l’avenir ».

Parmi les objectifs de la conférence, celui de procéder à une évaluation des 20 ans de participation des pays africains membres de l’OMC au système commercial multilatéral. Il s’agit aussi d’examiner les moyens pour l’Afrique de faire face aux défis de la globalisation et de réussir une meilleure intégration du Continent dans l’économie mondiale.

Le Maroc qui accueille cette conférence et en tant que membre fondateur de l’OMC, prône une étroite coordination entre les 42 pays africains faisant partie de cette organisation qui gère 98% du commerce mondial. Cette position du Maroc cadre avec la politique africaine suivie par le royaume, qui plaide pour l’émergence d’un partenariat Sud-Sud plus solidaire.

A Marrakech, les conférenciers devraient également se pencher sur les priorités des pays africains en prévision de la reprise des négociations du PPD (Programme de Doha pour le Développement) et de la 10e conférence ministérielle de l’OMC prévue du 15 au 18 décembre 2015 à Nairobi.

Autant de questions auxquelles plusieurs personnalités tenteront d’apporter des réponses, parmi lesquels le ministre du commerce et de l’industrie du Maroc, Moulay Hafid Elalamy, ses homologues de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Libéria, ainsi que Lionel Zinsou, CEO de PAI Partners, et une trentaine d’autres membres de gouvernement africains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *