Belgique : Gel de l’aide au développement à l’Ouganda

Belgique : Gel de l’aide au développement à l’Ouganda

alexander-de-croo1La Belgique a décidé de suspendre momentanément l’aide au développement qu’elle accorde à l’Ouganda. Elle reproche aux autorités de ce pays d’Afrique de l’Est d’avoir avalisé l’envoi d’un nombre important de médecins à l’étranger alors que le système de santé local est en proie à de grandes difficultés.

L’Ouganda devra patienter et surtout s’expliquer avant de toucher les 11 millions d’euros (12,1 millions de dollars) destinés au secteur de la santé dans le cadre de l’aide au développement en provenance de Belgique. C’est le ministre belge de la Coopération au développement, Alexander De Croo, qui a pris cette décision après avoir été informé de l’envoi, par le gouvernement ougandais, d’environ 300 spécialistes autochtones de la santé vers la République de Trinité-et-Tobago. En contrepartie, ce dernier pays aurait promis à l’Ouganda de l’aider dans le domaine de l’exploitation pétrolière. M. De Croo a estimé que, « l’envoi des professionnels de la santé ougandais représenterait un affaiblissement considérable du système de santé ».

Nonobstant les efforts de ses partenaires internationaux dont la Belgique, l’Ouganda reste en proie à un manque chronique des professionnels de la santé. Dans ce pays africain, il n’y a qu’un seul médecin pour 15 000 personnes.Pourtant, selon les standards édictés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il faut un médecin pour un maximum de 1 500 personnes. Les programmes de coopération entre la Belgique et l’Ouganda disposent d’un budget total de 128 millions d’euros (140,8 millions de dollars) pour la période 2009-2016. Dans cette enveloppe, 16 millions d’euros (17,6 millions de dollars) sont réservés à l’appui budgétaire dans le secteur de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *