Italie : Vers l’instauration d’un salaire minimum

Italie : Vers l’instauration d’un salaire minimum

ssmic-italieAu cours des prochaines semaines, le gouvernement italien devrait examiner le projet de mise en place d’un salaire minimum. Une initiative qui préoccupe les organisations syndicales.

Presque l’ensemble des pays européens ont adopté un SMIC. Mais, jusqu’à présent, ce n’est pas le cas de l’Italie. Plus pour longtemps car l’équipe exécutive dirigée par Matteo Renzi a décidé d’instaurer un salaire minimum horaire légal, à en croire le journal Corriere della sera. Ce SMIC, qui fait partie des mesures prises dans le cadre de la réforme du marché du travail lancée par M. Renzi, devrait varier entre 6,5 et 7 euros (7,15 et 7,7 dollars) l’heure. A présent, certaines conventions collectives en vigueur en Italie avaient d’ores et déjà arrêté un salaire minimum. Néanmoins, certains travailleurs en Italie n’entraient pas dans le cadre de ces différents dispositifs. Aussi seront-ils mieux protégés avec la mise en place future du SMIC.

Même si cette réforme apparaît comme une avancée, elle pourrait connaître l’opposition des organisations syndicales. Celles-ci redoutent que l’instauration d’un SMIC ne vienne perturber les discussions salariales qu’elles mènent actuellement dans leurs différentes branches.

Toutefois il n’a pas encore été clairement précisé si ce SMIC s’appliquera également aux travailleurs indépendants. Cette question revêt une importance particulière d’autant plus que bon nombre de free-lances prestent en Italie.

Actuellement, pas moins de 22 Etats membres de l’Union Européenne (UE) disposent d’un SMIC. L’Allemagne est le dernier pays à avoir rejoint ce groupe, malgré les débats houleux que ce virage a suscités. Quant à la Bulgarie, c’est l’Etat européen où le SMIC est le moins élevé, soit 184 euros (202,4 dollars). Par contre, le Luxembourg dispose du salaire minimum le plus important dans cette communauté, soit 1 923 euros (2115,3 dollars).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *