Appel à la création d’une armée commune de l’UE

Appel à la création d’une armée commune de l’UE

armee-j-c-junckerLe président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a appelé dimanche à la création d’une armée de l’Union européenne, pour renforcer sa légitimité et se donner les moyens d’être prise au sérieux. La crise ukrainienne, cœur des tensions entre l’UE et la Russie, n’est pas étrangère à ce souhait.

Dans une interview publiée dimanche par le journal allemand Welt am Sonntag, le président de la Commission européenne détaille les avantages qu’une armée donnerait à l’UE. Une telle force permettrait de défendre les « valeurs » de l’Union européenne en plus de faire face aux nouvelles menaces aux frontières de l’Union. Son utilisation ne devrait vraisemblablement pas être immédiate, mais devrait conduire les autres pays, en particulier la Russie, à prendre l’Union européenne au sérieux en termes de politiques étrangères. Sans remettre en cause le rôle de l’OTAN, cette force commune devrait également permettre aux 28 pays membres de l’’UE de rationaliser les dépenses militaires et da favoriser leur intégration militaire.

La proposition du président de la Commission européenne a trouvé un écho favorable en Allemagne où la ministre de la Défense Ursula von der Leyen a toutefois précisé dans un communiqué qu’ « une armée européenne était nécessaire mais que son institution ne devrait pas se faire à court terme ». Pour le chef de la commission parlementaire allemande de politique étrangère Norbert Roettgen, l’idée d’une armée de l’Union européenne est « une vision européenne dont le temps est venu ». Le ton devrait cependant être radicalement différent en Grande-Bretagne où l’opposition à une plus grande intégration européenne est très prononcée. L’ancien secrétaire général de l’OTAN Javier Solana devait présenter lundi à Bruxelles un rapport sur une nouvelle stratégie de défense européenne appelant à une plus grande capacité militaire à intervenir au-delà des frontières de l’UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *